A la mode de chez nous - Saveurs de forvent

Theme Settings

Mode Layout
Theme color
Choose your colors
Background Color:
Reset

Dernières Product Reviews RSS Feed

Orange bio
juteuse et bien sucrée
jan 14, 2018
Chicon bio 1 ° choix
belle qualité ... délicieux , les enfants les adorent
jan 14, 2018

Liste de produits par fabricant A la mode de chez nous

L’Exploitation

Une envie bien germée !
Diplômée en communication et éco-conseillère de formation, Émilie Verkaeren a suivi une formation en maraîchage. L’envie de se poser, d’un retour à la terre et à la simplicité, fait naître en elle le projet de maraîchage. Elle a lancé son activité de culture familiale et paysanne en 2014.
Elle sur une terre d’1,5ha située à Bonneville (Commune d’Andenne)

Fraicheur, variété et saveurs locales...


"A la mode de chez nous" propose des légumes cultivés sur 70 ares, de façon raisonnée et responsable, dans le respect de l’environnement et de ses ressources. Emilie n’utilise pas de pesticides, ni de produits chimiques. Ses produits sont sains et bons pour la santé.


3 passionnés développent un nouveau modèle d’agriculture respectueux de l’environnement, de l’ Humain, et s’inscrivant dans l’ère post-carbone.


« A la Mode de chez Nous » c'est :


. Contribuer à se "réapproprier notre alimentation" en produisant avec passion des produits sains et de qualité ;


. Défendre le circuit court pour recréer du lien social, limiter l'impact des transports sur l'environnement et tendre à une relocalisation de l'économie ;


. Recréer de la biodiversité et protéger les abeilles ;


. Constituer un lieu d'échange et de partage de savoir-faire ;


. Apprendre à s'émerveiller un peu chaque jour de la nature qui nous entoure,  ... et la nécessité de la préserver.



En nous soutenant : Vous prenez soin de votre santé et de votre environnement.


Vous devenez avec nous des "acteurs de demain" parce que nous sommes convaincus que grâce à la multiplication de ce genre de projets, et l'association de citoyens qui partagent les mêmes valeurs nous pouvons encore croire en la construction d'un meilleur futur ...


Pom d'Apis


c'est le volet Apiculture et arboriculture fruitière de "A la Mode de chez Nous".


Oli est fasciné par la nature depuis son plus jeune âge.     Adolescent, c’est lors de longues randonnées à vélo qu’il apprend à apprécier la diversité des paysages de nos régions et la richesse de nos forêts wallonnes.                                                    


Il voue peu à peu une admiration grandissante pour les arbres et en particulier les fruitiers.


"Quoi de plus beau qu'un vieux pommier avec sa silhouette et son port qui inspirent sagesse, générosité et compassion ..."


Son adage favori ... " Apprendre pour Connaître,  Connaître pour Aimer,  Aimer pour Protéger" ...


C'est à partir de 2007 qu'il se lance dans la plantation d'un verger sur une pâture de 80 ares, située sur les hauteurs de Bonneville (à 1 km de la parcelle dédiée au maraîchage).  Son choix a été de le planter principalement en hautes tiges (hauteur des troncs entre 1m80 et 2m et longévité de + de 100 ans) pour l'intérêt paysager, environnemental, et pour recréer l'authenticité des paysages du Condroz. Ces vergers traditionnels ont en effet été progressivement supplantés par les vergers industriels "basses tiges" . Ils ont régressé de + de 95% depuis les années 50 !


Les vergers basses tiges se caractérisent par des arbres dont le tronc ne dépasse pas 60 cm de haut. A l’état adulte, ils ne dépasseront pas les 4 m. Ils sont plantés de manière très serrée et la densité peut atteindre 3000 arbres/ha (contre une centaine pour les hautes tiges). Ces arbres produisent rapidement et en quantité des fruits facilement accessibles . Mais ces variétés, vouées à la production, sont plus fragiles et sensibles aux maladies ; elles nécessitent donc des traitements phytosanitaires réguliers, ce qui n’est pas le cas pour les hautes tiges. Les herbes folles qui pourraient se développer dans ces vergers industriels sont éliminées par des produits chimiques. De plus, afin de répondre aux standards, un nombre restreint de variétés sont cultivées. Ainsi, en Belgique, les trois variétés Jonagold, Golden et Elstar représentent 80% du marché. Les vergers modernes basses tiges s’apparentent donc à de véritables déserts biologiques…


Espaces semi-ouverts, intermédiaires entre prairie et forêt, les vergers hautes tiges quant à eux contribuent à la biodiversité en attirant à terme de nombreuses espèces animales comme la chouette chevêche, les chauve-souris, les pics, les hannetons, le blaireau, ... 


Oli a voulu privilégier les anciennes variétés locales pour contribuer à la sauvegarde de notre riche patrimoine génétique fruitier menacé par les variétés "commerciales".                        


Ces variétés rustiques de chez nous sont adaptées à notre sol et à notre climat ce qui les rendent résistantes aux maladies et permettent une culture sans aucun traitement.


Enfin, elles nous offrent une diversité de saveurs et de parfums "oubliés" de grand intérêt.


Dans son choix de variétés, Oli a aussi voulu privilégier l'étalement de la maturité ce qui permet une consommation couvrant quasi toute l'année.


En tant qu'apiculteur, c'est dans son verger qu'il a installé ses ruches. La production fruitière étant augmentée par la présence des abeilles et la production de miel favorisée par le nectar des arbres fruitiers, il existe une synergie intéressante entre production de fruits et d'un miel de qualité.


Parallèlement, plusieurs hivers ont été consacrés à la plantation d'une haie champêtre tout autour du verger. Aujourd'hui c'est un cordon végétal de plus de 400 mètres qui entourent les fruitiers. Près de 25 espèces d'arbustes de nos campagnes et souvent mellifères s'y alternent, offrant aux abeilles des floraisons qui s'étalent de la fin de l'hiver à l'automne. On y retrouve aubépines, pruneliers, viornes, cornouillers, troènes, sureaux, fusains, tilleuls, néfliers, etc ...  Ces plantations protègent les fruitiers du vent, limitent l'érosion des sols, les fertilisent, et assurent le développement d'une biodiversité élevée en constituant des refuges naturels et des corridors pour de nombreuses espèces d'insectes , d'oiseaux et de rongeurs notamment. C'est un véritable réservoir pour les "auxilliaires" utiles à la protection naturelle contre les nuisibles des fruitiers.


"A ce jour plus d'un millier d'arbres et arbustes ont été plantés sur la parcelle ... et ce n'est pas terminé !"


"Cette petite pierre à l'édifice de la biodiversité et de la sauvegarde de l'authenticité de nos campagnes, m'a appris à vivre au rythme des saisons,  m’a permis de découvrir une source intarissable de Bonheur et constitue un émerveillement quotidien"


bocaLocal


c’est la partie gourmande de « A la mode de chez nous ».


 


« Rien ne sert de jeter, il faut conserver à temps. » J


Valérie s’est imprégnée de la nature depuis l’enfance. Le vaste jardin sauvage de ses grands-parents lui a servi de terrain de découverte. L’été était propice aux cueillettes en famille, l’hiver à la dégustation au coin du feu des bocaux « fait maison ». Elle a donc toujours évolué entre le jardin et la cuisine. Sensible aux relations humaines, c’est tout naturellement qu’elle a voulu faire de ce projet un outil de transmission et de création de liens. Après plusieurs années de pratique, elle vous partage son expérience pour que vous aussi vous preniez plaisir à vous nourrir…


Valérie transforme une partie de notre production (légumes, fruits, plantes aromatiques et médicinales,…) pour vous proposer de savoureuses recettes artisanales.
Dans une perspective d’anti-gaspillage, nos invendus et nos surplus de production sont valorisés dans notre conserverie pour vous offrir la possibilité de diversifier un peu plus votre assiette.


Du champ à l’assiette…


Au fil des saisons, nous vous faisons découvrir des préparations variées dans lesquelles le végétal tient toujours la vedette, suivi de près par les herbes aromatiques et les épices. Nous produisons nous-mêmes nos légumes, fruits et autres plantes comestibles, tandis que les plantes sauvages sont prélevées respectueusement sur des lieux préservés de notre commune. Notre attention se porte également sur la qualité des ingrédients pour lesquels nous devons nous approvisionner chez d’autres producteurs, toujours sans aucun traitement chimique et le plus localement possible.


Une cuisine qui titille les papilles et la réflexion…


Notre conserverie est un lieu ouvert à toutes et tous pour se faire plaisir en cuisine.
Lors de nos ateliers et autres moments d’échange, nous vous proposerons de (ré)apprendre les savoirs traditionnels de conservation des aliments. Nous vous ferons également retrouver des goûts oubliés et en découvrir de nouveaux… Nous souhaitons ainsi vous donner l’occasion d’explorer avec nous l’infinie palette de ce que nous offre la nature !
Des techniques éprouvées depuis longtemps nous permettent de varier les possibilités : stérilisation, conserves au vinaigre ou à l’huile, lacto-fermentation, confitures et chutneys, sirops, tisanes,… il y en a pour tous les goûts!
C’est aussi un lieu pour susciter la rencontre, l’échange, le partage, le débat…
Un moyen de se réapproprier notre autonomie et de défendre notre droit à se nourrir sainement. L’alimentation est pour nous un bon point de départ pour penser la société dans laquelle nous voulons vivre et expérimenter concrètement d’autres manières de fonctionner.


bocaLocal, ce n’est finalement qu’un prétexte pour se réunir autour d’un repas « Bon, Propre et Juste » !


« La cuisine n’est pas une science exacte. Elle contient ce que le cuisinier y met. Et s’il y met de l’amour, c’est bien meilleur ! »


« La meilleure façon d’apprendre est d’être curieux. C’est cette envie de s’émerveiller de tout que j’ai envie de partager à travers bocaLocal… »


Nous croyons qu’il est possible de s’organiser entre producteurs et citoyens afin de questionner nos modes de consommation et leur impact sur notre environnement.


Nous aspirons à permettre au plus grand nombre (sans discrimination sociale ou économique) d’accéder à une nourriture de qualité toute l’année, tout en tentant de nous dégager un revenu sobre mais juste.


Nous pensons qu’en nous soutenant entre producteurs soucieux de notre environnement, nous pouvons agir en faveur d’une agriculture paysanne qui garantit véritablement notre sécurité alimentaire tout en améliorant nos écosystèmes dégradés.

SAVOIR FAIRE
Le produit a été ajouté correctement